Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mai 2020 6 16 /05 /mai /2020 15:42

Une fois n'est pas coutume, vous trouverez ci-dessous un texte "à réflexion" sur ce que nous vivons ensemble chacun "chez soi" depuis 8 semaines.

 

UNE QUESTION

Giorgio Agamben

paru dans lundimatin#239, le 20 avril 2020

Après la déclaration de l’état d’urgence pour risque sanitaire le 31 janvier, les décrets-lois des 8 et 9 mars 2020 ont institué en Italie un régime d’exception justifié par le Covid-19 qui restreint drastiquement les libertés individuelles. Considérant le désastre qui frappe son pays, Giorgio Agamben énonce les effets terribles de mesures politiques sans précédent, amenant un basculement historique que la peur de la mort semble occulter. Le réquisitoire invoque une responsabilité collective et une démission de l’autorité morale laissant saper les fondements d’une culture et ruiner le socle démocratique. Si le cauchemar politique risque de durer, comment ne pas voir ce que l’on voit ?

"La peste marqua, pour la ville, le début de la corruption… Personne n’était plus disposé à persévérer dans la voie de ce qu’il jugeait auparavant être le bien, parce qu’il croyait qu’il pouvait peut-être mourir avant de l’atteindre."
Thucydide, La Guerre du Péloponnèse, II, 53

Je voudrais partager avec qui en a envie une question à laquelle, depuis maintenant plus d’un mois, je ne cesse de réfléchir. Comment a-t-il pu advenir qu’un pays tout entier, sans s’en rendre compte, se soit écroulé éthiquement et politiquement, confronté à une maladie ? Les mots que j’ai employés pour formuler cette question ont été, un à un, attentivement pesés. La mesure de l’abdication des principes éthiques et politiques qui nous sont propres est, en effet, très simple : il s’agit de se demander quelle est la limite au-delà de laquelle on n’est pas disposé à y renoncer. Je crois que le lecteur qui se donnera la peine de considérer les points qui suivent ne pourra pas ne pas convenir – sans s’en rendre compte ou en feignant de ne pas s’en rendre compte – que le seuil qui sépare l’humanité de la barbarie a été franchi.

I) Le premier point, peut-être le plus grave, concerne les corps des personnes mortes. Comment avons-nous pu accepter, seulement au nom d’un risque qu’il n’était pas possible de préciser, que les personnes qui nous sont chères et les êtres humains en général non seulement mourussent seuls – chose qui n’était jamais arrivée auparavant dans l’histoire, d’Antigone à aujourd’hui – mais que leurs cadavres fussent brûlés sans funérailles ?

2) Nous avons ensuite accepté sans que cela nous pose trop de problèmes, seulement au nom d’un risque qu’il n’était pas possible de préciser, de limiter dans une mesure qui n’était jamais advenue auparavant dans l’histoire du pays, ni même durant les deux guerres mondiales (le couvre-feu durant la guerre était limité à certaines heures), notre liberté de mouvement. Nous avons en conséquence accepté, seulement au nom d’un risque qu’il n’était pas possible de préciser, de suspendre de fait nos liens d’amitié et d’amour parce que notre prochain était devenu une possible source de contagion.

3) Cela a pu advenir – et l’on touche ici la racine du phénomène – parce que nous avons scindé l’unité de notre expérience vitale, qui est toujours inséparablement corporelle et spirituelle, en une entité purement biologique d’une part et une vie affective et culturelle d’autre part. Ivan Illitch a montré, et David Cayley l’a ici [1] rappelé récemment, les responsabilités de la médecine moderne dans cette scission, qui est donnée pour acquise et qui, pourtant, est la plus grande des abstractions. Je sais bien que cette abstraction a été réalisée par la science moderne avec les dispositifs de réanimation, qui peuvent maintenir un corps dans un état de pure vie végétative.

Mais si cette condition s’étend au-delà des frontières spatiales et temporelles qui lui sont propres, comme on cherche aujourd’hui à le faire, et devient une sorte de principe de comportement social, on tombe dans des contradictions sans issue.

Je sais que quelqu’un s’empressera de répondre qu’il s’agit d’une condition limitée dans le temps, que celle-ci une fois passée, tout redeviendra comme avant. Il est vraiment singulier que l’on puisse le répéter si ce n’est de mauvaise foi, du moment que les mêmes autorités qui ont proclamé l’urgence ne cessent de nous rappeler que, quand l’urgence sera surmontée, il faudra continuer à observer les mêmes directives et que, la « distanciation sociale », comme on l’a appelée suivant un euphémisme significatif, sera le nouveau principe d’organisation de la société. Et en tout cas, ce que, de bonne ou de mauvaise foi, l’on a accepté de subir ne pourra pas être effacé.

Je ne peux pas, à ce point précis, puisque j’ai accusé la responsabilité de chacun de nous, ne pas mentionner les responsabilités encore plus graves de ceux qui auraient eu le devoir de veiller sur la dignité de l’homme. Avant tout l’Église qui, se faisant la servante de la science, devenue désormais la religion de notre temps, a radicalement renié ses principes les plus essentiels. L’Église, sous un pape qui se nomme François, a oublié que François embrassait les lépreux. Elle a oublié que l’une des œuvres de la miséricorde est celle de visiter les malades. Elle a oublié que les martyrs enseignent qu’on doit être disposé à sacrifier la vie plutôt que la foi et que renoncer à son prochain signifie renoncer à la foi. Une autre catégorie qui a manqué à ses devoirs est celle des juristes. Nous sommes habitués depuis longtemps à l’usage inconsidéré des décrets d’urgence par lesquels, de fait, le pouvoir exécutif se substitue au législatif, abolissant le principe de séparation des pouvoirs qui définit la démocratie. Mais dans le cas présent, toute limite a été dépassée, et l’on a l’impression que les mots du premier ministre et du chef de la protection civile ont, comme on disait pour ceux du Führer, immédiatement valeur de loi. Et l’on ne voit pas comment, une fois épuisée la limite de validité temporelle des décrets d’urgence, les limitations de la liberté pourront être, comme on l’annonce, maintenues. Avec quels dispositifs juridiques ? Avec un état d’exception permanent ? Il est du devoir des juristes de vérifier comment sont respectées les règles de la constitution, mais les juristes se taisent. Quare silete iuristae in munere vestro ?

Je sais qu’il y aura immanquablement quelqu’un pour me répondre que, même s’il est lourd, le sacrifice a été fait au nom de principes moraux. À celui-là, je voudrais rappeler qu’Eichmann, apparemment en toute bonne foi, ne se lassait pas de répéter qu’il avait fait ce qu’il avait fait selon sa conscience, pour obéir à ceux qu’il retenait être les préceptes de la morale kantienne. Une loi qui affirme qu’il faut renoncer au bien pour sauver le bien est tout aussi fausse et contradictoire que celle qui, pour protéger la liberté, impose de renoncer à la liberté.

Traduction (Florence Balique), à partir du texte italien publié sur le site Quodlibet, le 13 avril 2020 :

https://www.quodlibet.it/giorgio-agamben-una-domanda

[1Voir l’article en ligne :
https://www.quodlibet.it/david-cayley-questions-about-the-current-pandemic-from-the-point

 

 

Partager cet article

Repost0
29 février 2020 6 29 /02 /février /2020 15:31

Le Club de Gym de St Hilaire ainsi que son Comité Départemental propose des séances ciblées sur Le Mal de Dos et La Zen Attitude.

 

Partager cet article

Repost0
31 janvier 2020 5 31 /01 /janvier /2020 16:55

Loto organisé par


L'Amicale Sportive Hilairoise 17 à Saint Hilaire de Villefranche à la salle "Jean Garnier" le samedi 2 2 février 20 2 0 à 2 0 h 3 0.


Ouverture des portes à 19 h 30.


Nombreux lots de valeur

dont Télévision LD 80 c m, Bons d ’achat de 30 à 200 Colis de viande, Huîtres, Jambons, Filets Garnis et un très beau lot surprise.
Belle Bourriche
40 quines.
1,50 € le carton.
Sans réservation.
Venez nombreux soutenir les Clubs de Sport de St Hilaire
Samedi 22 février 20 20 à 2 0 h 30 Salle  Polyvalente Jean Garnier à St Hilaire de  Villefranche

 

 

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2019 1 04 /11 /novembre /2019 16:00

MARCHE ARTISANAL ET GASTRONOMIQUE DE NOËL 
Le dimanche 1er Décembre à St Hilaire de Villefranche, dans la salle des fêtes, aura lieu le traditionnel Marché de Noël de l’association des parents d’élèves, ouvert à toute la famille, entre 10h00 et 18h00. 
Un Marché Gastronomique et Artisanal de Noël avec nos producteurs (fromages, produit de la ferme, vins et spiritueux, miel, confiture, pâtisserie arménienne, chocolat, pains, bûches de noël, escargots, terrine de poissons et de viandes), nos artisans créateurs(bijoux, produits cosmétiques, écrivains, dentellière, décorations de noël, scrapbooking, peluche en tissu d’ameublement, sacs, fer forgé, bois flotté, livre, savon, tissu, objet en bois, porcelaine froide, graveuse sur verre, tableau, travaux d’aiguilles) et nos écoles pour financer leurs projets (stand des maternelles, stand de la classe des CM2). 
Plusieurs animations : Animations des classes de maternelle, de la classe de CM2 et des 6ème, maquillages de Noël, lecture de contes, un espace dédié aux enfants (bricolage et coloriages), visite du Père Noël qui prendra les listes des petits et grands avec photos souvenir et bien sûr notre Grande Tombola avec de nombreux lots à gagner. Venez nombreux découvrir notre Marché de Noël et repartez avec de jolis cadeaux pour vos fêtes de fin d’année. 
Entrée gratuite, buvette et restauration sur place. 
 

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2019 1 04 /11 /novembre /2019 05:00

Tempête Amélie en Charente-Maritime : 3700 foyers privés d’électricité, des inondations en Saintonge

.....

"Le Bramerit est sorti de son lit"

Lire l'article de Sud-Ouest : ICI

Partager cet article

Repost0
20 septembre 2019 5 20 /09 /septembre /2019 15:51

Le Conseil Municipal de la commune nouvelle de St Hilaire de Villefranche s'est réuni le 16 septembre  2019 à 20h30, salle de la mairie de St Hilaire.

-Informations comptables (décisions modificatives)

-Informations en vue de recrutement

-Intégration du "Syndicat intercommunal pour l'équipement sportif" au budget de la commune

etc

 

Vous trouverez le compte rendu complet ci-joint : cliquez ICI

Partager cet article

Repost0
23 juillet 2019 2 23 /07 /juillet /2019 15:25

Vendredi 26 Juillet

NOCTURNE BATTLE

de 19h30 à 23h

ST HILAIRE DE VILLEFRANCHE

 

Joutes
 Relais de frites

 Courses matelas gonflables

 Tapis magique
 Lots à gagner

 

Toutes les infos ICI

Mme Barbara BRUN – 9, Rue des Fauvettes – 17770 St. Hilaire de Villefranche Contact : 06.23.20.06.45

 

 

St Hilaire de Villefranche : NOCTURNE BATTLE

Partager cet article

Repost0
23 juillet 2019 2 23 /07 /juillet /2019 15:22

Au vu des températures annoncées demain , nous avons décidé de vous proposer une:

NOCTURNE SPECIALE CANICULE - Mardi 23 Juillet de 19h à 23h - Entrée Gratuite !!!

Buvette sur place - Il y aura aussi le Camion à pizzas sur la place de la salle des fêtes.

Je vous laisse le soin de diffuser l'info SVP - Merci d'avance !!!

 

Mireille NEAU

Nautic Club Hilairois
mireille.neau@wanadoo.fr
06.89.71.94.73

Partager cet article

Repost0
29 juin 2019 6 29 /06 /juin /2019 15:57

Bonjour à toutes et tous,

Ci-joint le lien à utiliser pour la sauvegarde de l'exploitation des aérodromes de Paris au titre du service public.

 

Ce service produit des richesses pour notre pays, il est loin d'être déficitaire, bien au contraire. La triste expérience des autoroutes, d'autres privatisations catastrophiques, aéroport de Toulouse aux chinois par exemple, doivent nous motiver pour que ce référendum soit une réussite.

 

On ne peut plus tout vendre au marché, la puissance publique, le contrôle de l'état, doivent être entiers sur des secteurs aussi stratégiques que nos aéroports.

Le site n'est pas d'une utilisation très fluide, on se demande bien pourquoi, mais cela reste accessible. Munissez vous de votre pièce d'identité et cliquez!

Et partagez!

 

https://www.referendum.interieur.gouv.fr/soutien/etape-1

PRECISIONS :

- Pour les femmes, c'est le nom de jeune fille qu'il faut saisir

- Pour le nom de la commune, patience .... il faut saisir : saint-hilaire, et ensuite choisir dans la liste proposée. Cette liste peut être masquée partiellement, armez-vous de patience pour la trouver

Partager cet article

Repost0
Publié par L'Echo du Bramerit / Jacky DUTILH - dans Actualités
9 avril 2019 2 09 /04 /avril /2019 10:18

Le Conseil Municipal de la commune nouvelle de St Hilaire de Villefranche se réunira le 9 avril 2019 à 20h30, salle de la mairie de St Hilaire.

- Votes des comptes de gestion 2018 de La Fredière et St Hilaire

- Votes des comptes administratifs 2018 de La Frdière et St Hilaire

- Vote de taux d'imposition

etc

 

Vous trouverez l'ordre du jour complet ci-joint : cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : - - - St HILAIRE DE VILLEFRANCHE - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - L'Echo du Bramerit - - - - - - - - - - - - -
  • : Territoires de la Communauté de Communes des Vals de Saintonge, du canton de Chaniers et de la Communauté d’Agglomération de Saintes.
  • Contact

Echo +

ENVIE DE REAGIR ?

Envoyer vos commentaires à echodubramerit.com@gmail.com 

en indiquant si vous souhaitez rester anonyme ou non 

BLOQUER la PUB ==> StopPub (Lien vers Adblock)

       nuage-soleil-meteo-icone-8152-64           facebook-icone-8470-64 

 Vigilance Météo      Facebook

TELECHARGEMENTS

Retrouverez ici les compte-rendus des conseils municipaux ainsi que le PLU en téléchargement : 

- PLU <== * nouveau

 - Compte-rendus du Conseil municipal de St Hilaire de Villefranche

SERVICES + (cliquez sur les liens)

RESTAURATION SCOLAIRE

ENCOMBRANTS  mercredi de mars et septembre, sur inscription à la mairie

DECHETTERIES (Bercloux, Asnières la Giraud)

COLLECTE DU VERRE dernier jeudi des mois impairs (janvier, mars, mai, juillet, septembre, novembre)

Articles Récents

  • COVID-19 : Quid de nos sociétés ?
    Une fois n'est pas coutume, vous trouverez ci-dessous un texte "à réflexion" sur ce que nous vivons ensemble chacun "chez soi" depuis 8 semaines. UNE QUESTION Giorgio Agamben paru dans lundimatin#239 , le 20 avril 2020 Après la déclaration de l’état d’urgence...
  • St HILAIRE / Avec le club de gym, "Mal de dos, adoptez les bonnes postures"
    Le Club de Gym de St Hilaire ainsi que son Comité Départemental propose des séances ciblées sur Le Mal de Dos et La Zen Attitude.
  • St HILAIRE de VILLEFRANCHE : LOTO 22 Février 2020
    Loto organisé par L'Amicale Sportive Hilairoise 17 à Saint Hilaire de Villefranche à la salle "Jean Garnier" le samedi 2 2 février 20 2 0 à 2 0 h 3 0. Ouverture des portes à 19 h 30. Nombreux lots de valeur dont Télévision LD 80 c m, Bons d ’achat de...
  • St HILAIRE de VILLEFRANCHE : 1 er décembre Marché de Noël
    MARCHE ARTISANAL ET GASTRONOMIQUE DE NOËL Le dimanche 1er Décembre à St Hilaire de Villefranche, dans la salle des fêtes, aura lieu le traditionnel Marché de Noël de l’association des parents d’élèves, ouvert à toute la famille, entre 10h00 et 18h00....
  • Ecoyeux : "celà s'est passé chez nous ..."
    Tempête Amélie en Charente-Maritime : 3700 foyers privés d’électricité, des inondations en Saintonge ..... "Le Bramerit est sorti de son lit" Lire l'article de Sud-Ouest : ICI

Texte Libre