Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 05:55

Parce que tous n'ont pas pu participer car nous n'avons pas la possibilité de gérer un grand nombre de personnes, les premières photos disponibles sont en ligne.

 

Pour voir l'album, cliquez ici (Merci, à leurs auteurs qui les ont aimablement confiées)

 

Repost 0
Publié par Echo du Bramerit - dans Evènements
commenter cet article
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 19:43

Bonjour,

Y Duteil à St Hilaire 2 

Merci d’être présent ici avec nous pour cette inauguration et donner un nom à cette salle municipale devant laquelle nous sommes.

Un grand merci à Yves Duteil d’avoir accepté d’être présent ce matin avec nous et de nous donner un peu de son temps.

 

Hier, pendant qu’on préparait cette matinée, quelqu’un m’a demandé : Comment çà se passe, qui c’est qui décide le nom d’une salle ? »

C’est grâce à ce genre de question qui peu paraitre anodine, qu’on réalise parfois, nous les élus, combien nous devons expliquer ces choses qui nous semblent tellement simples qu’on en oublie de les expliquer.

 

Et bien tout simplement, c’est le conseil municipal qui décide de ce genre de chose. Pour ce qui nous rassemble aujourd’hui,  c’est le résultat d’un appel que je lançais en janvier 2009 au moment des vœux. J’avais invité les associations présentes à relevé le défi de donner un nom et de faire leurs propositions au Conseil municipal.

 

Et c’est celle de l’association Carphil qui a été retenue.

 

J’invite donc Mme la Présidente, à nous en dire un peu plus.

 

Cliquez ici pour lire son intervention

 

 

Merci Anne-Marie de nous avoir confié un peu de l’intimité qui lie Carphil à Yves Duteil. Cela commence à être plus clair dans nos esprits. Les hasards de l’existence sont ainsi, ils nous apportent parfois un peu de chance.

 

Car aujourd’hui c’est vraiment un jour de chance :

 

 Nous sommes le 10 octobre 2010, 10/10/10, jour unique de ce 21ème siècle. Et c’est à 10 heures ce matin que nous avions rendez-vous, moment unique.

 

Comme la libellule qui a suspendu son vol sur le chemin de son école. Suspendons le temps.

 

Nous sommes en mars 2008,

1ère réunion du conseil municipal, renouvelé à 80%, beaucoup de nouveau élus donc.

Anecdotes :  « il est où ce local ? C’est l’ancienne caserne des pompiers, tu sais bien les anciens bureaux du syndicat des Eaux »

 

« C’est où la réunion ? Au local du club de la Neige des ans, tu sais bien … l’ancienne salle des fêtes »

 

Ancienne laiterie,

Ancienne salle des fêtes,

Ancienne école,

Ancienne perception,

Ancienne caserne pompiers,

 

et bientôt ancienne gendarmerie, ancienne poste,

sans parler des anciens maires dont nous allons bientôt faire partie !

 

« C’est où la remise des prix ? A l’ancienne cantine ! »

 

« Mais tout est ancien ici ! Oui, monsieur le Maire me répond Jeannie, avec son sourire moqueur que j’aime bien ! »

  Jeannie, vous la connaissez tous, c’est  la future ancienne secrétaire de mairie.

 

Janvier 2009, c’est décidé : il faut donner un nom à cette salle. Cérémonie des vœux, appel à participation lancé aux associations.

 

Nous sommes sur des terres de tradition, le temps travaille autant que les hommes, la nature a tout son temps.

 

Ici, tout est rythmé par elle :

On taille,

on tire les bois,

on éfaucille,

on traite (sacré mildiou, tu nous auras pas une autre fois ! ),

on cueille,

on presse,

on distille,

on mets en fûts

et enfin

on attends que Dame nature fasse son travail.

 

De temps en temps on goutte, un peu, pas trop. « Elle est pas mal, on va attendre encore un peu ! » « Humm, là elle est bonne !»

 

Et c’est comme çà que tout naturellement, ce qui n’était qu’une idée est devenue proposition.

 

Elle a grandi, elle est belle. Alors forcément elle a plu au Conseil.

 

La libellule reprend son vol, pour se poser à la porte de cette salle.

 

Ici, on peint,

on chante,

on brode,

on fait du théâtre

et on se retrouve aussi pour les fêtes de famille, « quand c’est trop p’tit à la maison » ,

on boit le chocolat au retour de randos,

bref ici on vit.

 

Et c’est aussi pour cela que nous avons retenu votre nom, Yves Duteil, pour cette salle. Quelqu’un qui fait partie de notre siècle.

 

Yves Duteil, vous êtes là ce matin. Ce n’était pas une rumeur. Nos amis journalistes ont fait leur travail de détective avec obstination. Certains m’en veulent peut-être un peu, je les prie de m’en excuser, mais nous voulions préserver ce moment, car nous n’avons pas les moyens de faire face à une trop grande foule.

Et tant pis, si pour cela on nous classe « dans les divers et les bizarres ».

 

Seriez-vous choqué ? Non, je ne pense pas. Vous êtes comme on l’imagine. On voit sur scène un être plein de sensibilité, de sentiment. On vous croit quelqu’un de facile à approcher.

Oui, vous êtes bien comme cela, pas de surprise. Oui, vraiment vous êtes comme nous.

 

Un détail aussi qui nous rapproche tous les deux, c’est le fait d’être maire.

Maire, « c’est pas rien », et quand on me demande ce qui me plait le plus, je réponds :

c’est la rencontre avec « l’autre »,

celui avec qui je n’aurais peut-être jamais échangé,

celui qui n’aurait jamais croisé mon chemin,

celui que je n’aurais jamais osé aborder,

mais avec qui, grâce à ce rôle j’ai pu partager des instants, des mots, des idées,

celui qui nous permet de nous rencontrer ce matin.

 

Un nom ne nous suffisait pas, il nous fallait des mots.

Ces mots, sont comme un sous-titre :

Avec les gens de mon village, j’ai appris qu’on pouvait construire

 

Acceptez avec moi de dévoiler cette modeste plaque.

 

 

Yves DUTEIL :

 

 

En donnant le nom d'un artiste à une salle ou une école, c'est un pari sur l'avenir, une immense confiance. Certaines chansons peuvent demeurer dans l'esprit du public mais, au-delà de deux générations, on ne sait plus qui a composé ou chanté une chanson. Tandis qu'une école, un centre de loisirs, une salle des fêtes qui porte votre nom, c'est touchant.

 

Je reçois votre geste comme un grand honneur, une marque de votre estime et de votre affection à tous.

Nous commençons une histoire ensemble.

 

Yves Duteil est venue avec sa guitare, simplement, et en toute amitié nous a interprété « Si j’étais ton chemin ».   

 Y Duteil à St Hilaire

Intimité, Moment de bonheur …

 

Hier à Bordeaux, vous nous avez cité quelques mots d’une lettre de votre fille : « Vous n’êtes pas mon modèle, vous êtes mes repères ».

Pour suivre ce chemin, il nous faut bien des repères pour suivre la trace.  Et comme il nous faut laisser une trace, j’ai le plaisir de vous offrir un peu de notre terre, pour vous et pour Noëlle : cette bouteille de cognac pour vous et comme les dames ont souvent une préférence pour les choses plus douces,  ces deux bouteilles de pineau, élevées avec la patience du vigneron dans son chai, ici à St Hilaire de Villefranche.

 

Merci Yves

 

 

 

 

Repost 0
Publié par Jacky Dutilh - dans Evènements
commenter cet article
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 07:45

Certes, il aura fallu "un peu de temps", il vous en faudra aussi pour télécharger (168 Mo).

 

Revivez ou découvrez ces instants du passage de Yves Duteil à St Hilaire.

Cliquez ici pour le téléchargement

 

 

Repost 0
Publié par Echo du Bramerit - dans Evènements
commenter cet article
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 19:29

Lieutenant Garnier + Pompiers  Lieutenant Garnier

 

C'est avec émotion qu'en ce 11 septembre, le colonel Calvo a fait l'honneur de remettre ses galons de lieutenant à Gilles Garnier, chef de centre du CPI de St Hilaire. Il a souligné son engagement qui lui a permis de gravir les échelons, lui qui a commencé comme sapeur dans les sapeurs pompiers volontaires.

C'est un fait particulièrement rare, et important donc à souligner que le colonel Calvo à tenu d'honorer à St Hilaire.

 

Car c'était aussi un défi qui avait été lancé à Gilles Garnier, défi qu'il a relevé et réussi.

 

Emotion aussi, car cette date du 11 septembre nous rappelle tous cette tragédie du World Trade Center.

 

Bravo, et Félicitations Lieutenant Garnier. 

  

Lieutenant Garnier + Maire

Repost 0
Publié par Echo du Bramerit - dans Evènements
commenter cet article

Présentation

  • : - - - St HILAIRE DE VILLEFRANCHE - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - L'Echo du Bramerit - - - - - - - - - - - - -
  • : Territoires de la Communauté de Communes des Vals de Saintonge, du canton de Chaniers et de la Communauté d’Agglomération de Saintes.
  • Contact

Echo +

ENVIE DE REAGIR ?

Envoyer vos commentaires à echodubramerit.com@gmail.com 

en indiquant si vous souhaitez rester anonyme ou non 

BLOQUER la PUB ==> StopPub (Lien vers Adblock)

       nuage-soleil-meteo-icone-8152-64           facebook-icone-8470-64 

 Vigilance Météo      Facebook

TELECHARGEMENTS

Retrouverez ici les compte-rendus des conseils municipaux en téléchargement : 

 - Compte-rendus du Conseil municipal de St Hilaire de Villefranche

SERVICES + (cliquez sur les liens)

RESTAURATION SCOLAIRE

ENCOMBRANTS  mercredi de mars et septembre, sur inscription à la mairie

DECHETTERIES (Bercloux, Asnières la Giraud)

COLLECTE DU VERRE dernier jeudi des mois impairs (janvier, mars, mai, juillet, septembre, novembre)

Articles Récents

Texte Libre